...me demande un jeune auto stoppeur frisé, prit à l'entrée de l'autoroute Annemasse/St-Julien... -" moi, la révolution !" Le jeune homme, à mes côtés qui se rend à Lyon, pour la fête des Lumières, se bidonne carrément... - non, allez sérieux ? - oui, si tu veux, ben, j'avais envie d'avoir une p'tite femme et des gamins..." Le temps de me raconter, que la révolution c'est fini, que ses études sont pour lui achevées, et qu'il a pris, 3 années, de bon temps, pour voyager, car la retraite, il ne la verra sans doute pas à mon âge, et nous étions arrivés à l'entrée de St.Julien. Bon p'tit gars, tu m'as fait du bien, en 5 kilomètres, ta jeunesse, ta lucidité, c'est du baume sur mon coeur désabusé, d'une société que je suis désolé, de vous avoir laissé, en cet état de si peu... Polycarpe.