Cette pâte qui colle sous vos pas, depuis des mois, des années, cette poisse, qui ramasse tous vos efforts, toutes vos envies, à faire devenir, vos pas, et vos espoirs comme des lambeaux de papiers, cette gomme journalière, sur vos rêves simples, d'une vie décente à partager avec votre famille et vos amis, ce sont bien des ordures qui l'ont mise sous vos pieds... Ils sont loin, à la City, ou tout près de chez vous, ils sont : spéculateurs, banquiers, politiques ripoux, fraudeurs, votre vie pour eux ne pèse pas plus, qu'une boite d'allumette, celle, avec laquelle, il brûle, vos emplois, votre épargne, le service publique, et l'avenir de vos enfants... Petit papa Nöel, si tu pouvais, comme dans un jeu vidéo, canarder beaucoup de ces salauds, je te promets que je ne dirais rien à Antoine et Arthur, sur ta fûmiste entreprise, qui permet aux enfants de croire que le monde est beau! Polycarpe