25 décembre 2011

A CEUX, A CELLES, qui m'ont tournés le dos...

A ceux, à celles, qui m'ont, un jour tournés le dos, pour de capitales ou de futiles raisons, leur dire, ce matin de Noël, j'ai encore mal comme une déraison qui ne voudrait pas guérir dans ma mémoire,dans  les champs, des bonheurs perdus, qui encombrent toujours mes souvenirs... Polycarpe ( auteur de Marie et Polycarpe, Un garnement dans les Alpages)
Posté par polycarpe à 09:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]