27 juin 2012

LE DIABLE N'ARRIVERA PAS A COMPOSTELLE, nouvel extrait...

Littérature : prix du « Patrimoine des Pays de Savoie » "Adrien, avec l'alcool et ses mélanges, puis la fumée verte inhalée, s'endormit aussitôt, la fenêtre ouverte vers le ciel, en voyant danser à même le sol, c'était étrange et très beau, sur un requiem de Gabriel Fauré, des petits lapins... Il passa ainsi la meilleure nuit de son périple vers Santiago de Compostelle." Gabriel Fauré Requiem  Polycarpe
Posté par polycarpe à 11:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]