05 août 2012

LA NUIT JE MENS...

Passé dans le foin, aux Nants, sous un orage du diable, en attendant le lendemain de pouvoir faire la montée à Niflon. Du temps, longtemps, avant que de partir rejoindre Morphée, dans les senteurs de foin de grange, avec le cliquetis fort de la pluie, sur les tôles, je suis parti dans des rêves mensonges éveillés à l'aventure... La nuit je mens, comme Bashung, je suis un super héros, qui brille quelques heures au firmament, et qui puis las, s'endort, déchû, vaincu, à quelques heures du réveil, à quelques minutes de la réalité... [Lire la suite]
Posté par polycarpe à 12:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]