28 août 2012

JEROME CHANTE ET JOUE DU DUTEIL, QU'ELLE MERVEILLE !

JEROME JOUE -Le petit pont de bois Tu te souviens du pontQu'on traversait, naguère,Pour passer la rivière,Tout près de la maison,Le petit pont de boisQui ne tenait plus guèreQue par un grand mystèreEt deux piquets tout droits,Le petit pont de boisQui ne tenait plus guèreQue par un grand mystèreEt deux piquets tout droits..." />
Posté par polycarpe à 17:26 - Commentaires [5] - Permalien [#]

28 août 2012

VERS L'HORIZON, ARTHUR MON COEUR AVEC TOI...

ARTHUR, A QUOI TU PENSES FACE AU LAC ? - A LA BEAUTE DE LA SUISSE ? - A TA GRAND-MERE OU A MOI ? - OU ENCORE A CE PUTAIN DE TEMPS QUI TE FAIS GRANDIR TROP VITE ET QUI VA NOUS FAIRE PARTIR TROP TOT AVEC DE L'AMOUR POUR TOI ENORE PLEIN LES TIROIRS...   ARTHUR, JE T'AIME SUR CETTE PHOTO !   GAFFES-TOI BIEN DES DANGERS, ET DE NE PAS ASSEZ RIGOLER DANS TA PETITE VIE QUI EST MON DERNIER BONHEUR...   Polycarpe
Posté par polycarpe à 15:28 - Commentaires [1] - Permalien [#]
28 août 2012

EPICURE DE COEUR

Jêrome "Dans l'eau de la claire fontaine" de Brassens. La brunette promenait ses grâces sur le soir Moi, je n'avais embrassé que quinze printemps Mais, déjà, j'en étais transporté... Dans ce temps j'avais encore toute innocence La belle ingrate me l'a friponnée Il y eu délice et volupté, veuillez m'en croire Mes sens en furent tout irrigués par le sang Et dans ma jeune tête, mille félicités... Depuis ce jour, élu de la providence Epicure devint un de mes maîtres à penser.   Polycarpe.
Posté par polycarpe à 13:54 - Commentaires [2] - Permalien [#]