Assis comme un Afgan

Il tire sur l'embout long

De sa pipe à eau

 

Des nuages blancs

Dans le divin flacon

S'évadent du tuyau

 

Il est parti pour longtemps

Laissez tranquille le tonton

Il compte les chameaux

 

Dans les grands paradis blancs

Où tous les hommes sont bons

Où il n'y a plus de salauds

 

Ne jugez pas, bien-pensants

Et vous donneurs de leçons

Lui au moins touche pas les marmots

 

Ce n'est pas un méchant

Que le pouvoir et l'argent corrompt

Comme nous autres, pauvres sots

 

Comme certains bonheurs

Que l'on sait encore au Magreb

Laisser passer nos rêves

Faites pas chier les rêveurs...

 

Polycarpe