21 avril 2013

LA SOLITUDE DU DIABLE

  La solitude du diable ( que je voulais cessé d'être depuis Compostelle- voir le roman en cours d'impression- ) celle ressentie, même et surtout autour des miens, lors de l'enterrement d'un être aimé. Les réconciliations longtemps espérées... ... sont descendues lugubres aussi sous terre, par ce jour froid de pluie. Content, j'ai embrassé mon filleul Mathieu, Joris et Johanna, et puis j'aurais toujours  le souvenir en moi, d'avoir toujours eu porte ouverte et un verre grâcieux de gnôle chez toi, ma marraine... [Lire la suite]
Posté par polycarpe à 11:37 - Commentaires [2] - Permalien [#]