11 août 2013

THE PASSENGER, THE DEVIL ON A COMPOSTELLE ROAD

Comment mec, ne pas ressentir l'âme de cette chanson culte, au moins une fois sur les chemins de Compostelle. Par exemple, un soir, exténué de ta journée, tu arrives à Burgos ( citée traitresse ralliée aux franquistes) et pendant les heures où tu longes les interminables rues de cette citée industrielle, ton ressenti se fond dans les images de ce morceau magnifique... Ecoutons, moi je m'en rappelle, comme si c'était un peu hier de mes sensations...   Polycarpe. Iggy & The STOOGES 14 °The Passenger° 12-8-2012
Posté par polycarpe à 10:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]