24 août 2013

Jeune et Jolie, OZON est bon dans le septième art de nous déranger

Un étrange et singulier film, sur l'adolescence rimbaldienne d'une jeune fille mélancolique, qui cherche dans sa jeune existence à rencontrer le diable, avant de tout découvrir et connaître de la vie, de sa vie qui fleurit dans les mauvaises herbes d'un monde adulte parfois trop effrayant... Le Diable n'arrivera pas à Compostelle ( commande en ligne possible sur ce site !) Jeune et Jolie de Francois Ozon - Bande-Annonce  
Posté par polycarpe à 16:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]