31 octobre 2013

Pensée proche des morts.

 Il n'y a plus de chat assis sur le rebord de la grande fenêtre. Derrière ta maison, le vent s'arrête ou reprend. La bise défeuille lentement Novembre, des roux ornements d'un automne tristement décadent. Un vieux corbeau finissant se rappelle en tournoyant qu'il avait autrefois gamelle derrière chez toi. En repassant, en croâssant de tristesse, comme vous, comme nous, comme moi niant le réel, il te cherche, vainement il t'attend. Derrière les vitres, maintenant l'assourdissante éternité de ton absence,... [Lire la suite]
Posté par polycarpe à 09:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]