26 mars 2014

LA BEAUTE DE L 'AMOUR

Nous avons marché longtemps Traversé les antres Et les bois Le ciel grisé se fit menaçant Une remise, une porte, je rentre Et dans ma main tes p'tits doigts   Dans ma hâte ta robe qui descend La chaleur de ton ventre Cent soupirs, cent émois Comme une tremblement Et nos coeurs dont l'épicentre Nous laissent comme aux abois...   Polycarpe. Arthur H - la beauté de l'amour    
Posté par polycarpe à 10:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]