10 mars 2015

MARQUER SON TERRITOIRE, marquer le lecteur

  J'ai commencé a avoir l'amour des livres, par goût de l'interdit, de la surprise, de l'étrange.Les fleurs du mal, Baudelaire, tous l'oeuvre de Donatien le marquis, Boris Vian et ses turpidudes, Céline, son génie et sa saloperie, Sartre et ses tourments, les récits de l'holocause... tous ces ouvrages du commencement avaient un lien, celui de secouer fort, l'ado dans son début de vie.Cette sensation première qui m'a donnée à vie, le plaisir de la lecture, sans le vouloir pour mon premier livre, en le constatant... [Lire la suite]
Posté par polycarpe à 17:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]