01 octobre 2015

LE VIEUX PHARE

Il est des moments clairs comme une sourire d'aimer Des moments satinés comme une étoffe rare Flambant, chaleureux, dans mon coeur rapiécé Comme un halo précieux, qui anime un vieux phare...   Je t'attends, je t'espère, comme une bougie devinée Sur la fin d'un chemin, le mien encore plus de brouillard Pour rallumer dans mes yeux l'étincelle fatiguée   Fripouille, un dernier rêve je t'en prie, avant qu'il ne soit, trop tard..   Polycarpe.    
Posté par polycarpe à 10:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]