Hier encore Envoyé Spécial, le soja d' Argentine pourri du poison élaboré par la multinationale qui inonde les mangeoires du bétail français... une horreur sur place, les enfants handicapés à vie, les champs souillés à jamais, la mort justifiée par le seul profit. Que faire, que faire ? Mais ne pas considérer Monsanto comme une société, mais comme un conglomérat d'assassins et agir en conséquence en résistance ( comme on disait en 40 ou en terroristes selon) car les lois internationales protégent cette mafia....


Polycarpe.