14COUVERTURE938218_1626242604336001_5740068796613722510_n

FRIPOUILLE LE CHABLAISIEN

ou l'insoutenable légèreté de mes maîtres 

( feuilleton hebbo, paraissant le Vendredi)

 
 Il n’est pas plus traître miroir que celui de la fiction. Les morts dans la pénombre, les êtres vivants, les ombres nues de l’enfance, les ressemblances ou encore la fortuite et pure coïncidence... L’imposture, même inconsciente, d’un auteur avec sa propre histoire déconstruite a immanquablement des reflets..

 

La place de Bellevaux grouille de monde.

Sur les trétaux, devant la poste, un groupe folklorique danse et chante en passant  par le Grand-Bornand, les bougnettes et les matafans.

010p

La chaleur est maintenant presque insupportable pour nous, les vivants recouverts de poils de partout.
La foule est de plus en plus dense. Les premiers chars sont annoncés par un speaker débonnaire décalé.
Les voilà...
Et merde, le costaud d'à côté, il m'a marché sur la patte.

382-300



Il ne doit pas manger régulièrement allégé, le bestiau. Le fameux régime de Thonon, il n'en a pas dû entendre parler, ce mouflon.
J'ai trop mal, le salaud...

844476-denis-beaudry

La douleur me renvoie au souvenir de maman.

La similitude du membre touché, ravive à ma mémoire, sa tragique histoire.

Et je mesure le vertige de l'impossibilité faite aux chiens dans votre société, de marcher sur trois pattes.

Jean-Pierre, psy en congés payés, a compris la situation dégradée, d'un coup.

- Tu vois bien Jean-Charles, que c'était une vraie bêtise d'emmener Fripouille ici !

Et il me porte en fendant la masse des curieux devant l'hôtel de la Cascade.

800x600_66621-hotel_exterieure_02

 



Blessé, déçu, attaché, je ne verrai rien de plus du défilé, qui est parait-il toujours réussi.

Le temps me dure. Ma patte, un douleureux instant ramollie, va beaucoup mieux.


Une belle chienne esseulée passe devant mon museau.

Puis, elle fait le tour de l'autre côté. Elle recommence sept ou huit fois, cette licencieuse farandole. Cela commence, bien entendu, à m'exciter sérieusement.

Visiblement, je lui plait...

Elle revient.

Elle s'appelle Mandarine. Je pose mes grosses pattes sur son petit bassin de poils bouclés, comme l'infinie bientôt à la portée Célinienne d'un corniaud et d'une caniche.

Je prends une profonde inspiration, un brin d'élan et là...

mignon-bouvier-bernois-chiens-manches-longues-t-shirt-manches-longues-femme

 

Non... non, c'est pas vrai ! J'y crois pas...

La petite garce se débine. Elle court sans un regard, sans se retourner, en direction de la place.

Je tire d'un coup sec sur ma laisse à m'en arracher le collier, puis les poumons et le reste avec. La salope, la salope ! J'aboie comme jamais j'ai aboyé dans ma vie de chien.

Monsieur Bergoën, le tenancier, est sorti. Curieux, il veut voir l'auteur enragé d'un tel raffut causé par cette allumeuse de mes deux.

Quand j'y repense, au secours ! Une journée folle, une vrai journées de merde. Et bien se souvenir  que la vie est parfois chienne et qu'il y a souvent pas loin, comme me disait autrefois éprouvé Maman, du Capitole à la roche Tarpéienne...

 

1351825732_891ef3377a

Ensuite ils sont venus me chercher, après un encore long moment écoulé. Puis, de retour à la ferme, ils ont plié leurs affaires et fait leurs adieux.

Pendant ce temps, pour oublier, j'avais cherché en vain de la taupe, près des jardins, un kilomètre creusé pour rien.

Puis, j'ai eu envie de pleurer, j'ai sauté dans le coffre.

Les vacances à la montagne étaient belles et bien finies. Les derniers mots mélangés de français et de patois, et sans besoin de traduction, entendus de l'angeline, sur le pas de la porte furent :

 - Quand, j'regardave min va lou monde, j'tsé balaise d'être vieille.

Unknown


Au clocher de l'église de Bellevaux, il était, je crois, 19 heures.

Retour à la maison, direction Thonon.

 

FRIPOUILLE Pour les plus impatients, les déjà déçus du conte de fées Emmanuel et Brigitte Macron,  un livre de ce récit existe, ses droits sont destinés à une cause noble la prévention du cancer du sein ( Seins Léman Avenir du docteur Jacques Salvat à Sciez) et il peut se commander encore en ligne sur le site de l'éditeur...

logo_sla