19883975_1191951390916409_4360692612122992306_nAutour de lui, maintenant des coteaux, des champs à pertes de vue.


En longeant les haies et les bosquets, bon nombre d'oiseaux partaient brusquement aux bruits de ses pas. A la vitesse du vent, ils s'envolaient loin en tourbillon dans le ciel.

En levant les yeux, il lui semblait que ces points noirs, animaient dans le ciel, un tableau demesuré...
Cette toile comme feinte d'immensité bleue, il semblait la redécouvrir au gré de ses pas.


La lumière se déplaçait. Jamais la même teinte, et les nuages au bout d'un pinceau de hasard, prenaient un malin plaisir à singer une ménagerie copiée du vivant de la terre.

(Extrait du Diable n'arrivera pas à Compostelle, tirage épuisé)

DIABLE