835_001

 

Les pieds bien campés sur le sol, la taille sûre et déterminée, des Bellavaudes devenues fortes de toutes les vicissitudes de la montagne et du genre masculin, attendent avec cran, la suite qui sera faite à leurs conditions, pourtant peu enviables, de femmes dans le Haut-Chablais...


Et viendront pour ces 2 " foumâles"  sans attendre ici et parfois plus qu'ailleurs : le labeur, les joies, la grande guerre, les peines, les amours,  la souffrance, le tout ballotés sans artifices, dans une vie âpre essentiellement dévolue à transmettre aux autres générations notre commune histoire.

A ces deux anonymes pour moi, que soit rendu nos hommages avec une pensée particulière d'infinie tendresse pour Adeline Cornier ( née Converset) ma grand-mère paternelle, qui n'aura connu de son petit-fils deux mois par an, qu'un sale petit garnement de cidatin intrépide courseur de son troupeau de poules...

Polycarpe ( Christian Cornier)

Photo transmise par : Alain Rohaut de Bellevaux.