21 février 2019

Grâce à Dieu ( et plus sûrement à la chance ) pas moi !

Ozon, sait faire du cinéma, et de cette scéance là, peu en sortirons vraiment indemme... Que dire et ajouter de plus à l'horreur. Elle est immonde, intenable cette saloperie recouverte depuis des siécles. En sortant bousculé de cette histoire, je suis retourné, cet après midi dans la mienne. Celle de mes dix ans dans mon livre " Marie et Polycarpe " (Un garnement dans les Alpages) avec le soudain besoin de relire un passage précis... ( Page 34 )  " Après cet intermède fumant, j'arrive blanc comme un linge de maison close,... [Lire la suite]
Posté par polycarpe à 08:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]