14 juillet 2018

PAMPHLET COMPLET CONTRE LES LOIS FAITES AUX HOMMES ET AUX VACHES

                            Depuis le temps, que nous ruminons ensemble nos destins reliés à nos mamelles blanches, il fallait bien à l'heure cinglée des vos réseaux à veaux sevrés trop tôt, qu'une d'entre-elle, la plus belle, en pleine jeunesse, un brin de luzerne intellectuelle activé et un peu au dessus de la " boille " à lait... finisse par se lâcher d'une traite, dans un pamphlet pour s'insurger sur ce commerce devenu une informe bouse générale,... [Lire la suite]
Posté par polycarpe à 17:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 juin 2018

EUX OU NOUS, L'AUTRE DRAME HUMAIN...

  Eux ou nous, l'autre drame humain, puisque les deux, s'avèrent malheureusement impossible en l'état, en Europe. Et le pire ( pas dans la chair mais dans l'esprit) est celui qui est conscient de ce dilemme à la con... Un satané tiraillement, une lente torture chinoise, voilà ce qui nous est proposés, avec cette implacable et amère certitude ancrée au fond de chacun de nous. Lorsque ce jour de choix noir maudit viendra, pour nous, pour moi, pour les miens, la pitié... je... [Lire la suite]
Posté par polycarpe à 15:53 - Commentaires [1] - Permalien [#]
24 juin 2018

TOUS AU FOND DE LA PISCINE, venez avec nous, faire tchin-tchin !

E.M : - " Gérard, dites voir... cette fois le peuple démago ne pourra pas dire que çà a coûté un max de pognon, la piscine de Brégançon ! Les deux premiers de cordée hors-sol, de l'état Français, barbotant en eaux troubles et réunis dans un bac Lind'l, avec de la barback crue de cochon Polonais, à 3 euros le kilo... çà va leur clouer le bec, à Paris Match." " Aussi pareillement aux branchés tordus des Inrock, aux... [Lire la suite]
Posté par polycarpe à 12:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 juin 2018

TOURNEZ CHEVRE !

      J'sais pas si vous êtes comme moi, mais vivement la fin de ce temps de punk à chiens, de cette foire d'empoigne social qui ne mène à rien, de ce souque du quotidien, de ces puissants qui se comportent comme des boucs avec la planète, avec le manant et surtout avec le féminin, à la publicité, aux réseaux, aux managements : tous ces outils pervers aux mains des gros malins... La vache, j'en ai assez, je suis en train de tourner chèvre un peu plus, obligé pour oublier de prendre à la mâche, de l'herbe et pas... [Lire la suite]
Posté par polycarpe à 10:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 juin 2018

AMALGAMONS ET NON SANS RAISON !

Posté par polycarpe à 07:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 juin 2018

SOUS AUCUNE CROIX , L'AMOUR NE SE PLAIT ...

Il pouvait pas faire autrement Il avait reçu la conscience C'était trop dur de la savoir Présente chaque jour La mort...   Il fallait au ciel levant Projeter des espérances Son besoin de croire En mieux d'amour Et conjurer le sort Des sables d'Afrique, aux glaces d'Erivan   Qui a écrit un sens Un papyrus d'espoir Pour nos destins trop lourds A nos corps...   Des hommes de chair et de sang Ou des dieux sans peu de tolérance Ils ont assombris notre histoire Et partout, partout autour De nous,... [Lire la suite]
Posté par polycarpe à 08:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 mai 2018

ELLE DISAIT...

  Julien Clerc (Souffrir par toi n' est pas souffrir)  " et c'est moi, qui suis obligé de rajouter Etienne Roda-Gil, merde !         Elle disait : Parle-moi, du bout des doigtsDonne-moi, tout de toiEmplit-moi, de tes yeuxDonne-moi, ce que tu peuxEcoute en moi, ma souffranceRedonne-moi, de la confianceEnvole-moi, loin de ces filetsQui emprisonnent le beau, que j'aiEn moi, en moi, en moi...Fait-moi, ressentir le vent chaudLa résilience du passé de l'imparfait... Et lui, s'il faut dire tout,... [Lire la suite]
Posté par polycarpe à 12:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 mai 2018

DERRIDE-MOI DU TEMPS

La ride est assassine, conquiert et piétine la peau, n'épargne rien et laisse en lambeaux l'ancien reflet acceptable jadis de son égo devant la glace... Le temps ne cache plus sa victoire, des replis accentués, des tranchées par milliers, des sillons programmés, sa morbide détermination comme tout un chacun, parfois, comme ce matin ( 28 juin 2018) me glace...Mais aimer encore la vie avec une sale gueule, avec autour quelques appuis d'amour, est une chance, un pied de nez à la faucheuse, à qui, après avoir tant remplit de beau mon... [Lire la suite]
Posté par polycarpe à 09:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 mai 2018

LES PIONS ET LE BONNETEAU...

  Encerclé tout autour par le fade Il rebattait à l'ennui et à la marge La triste vérité de ce jeux à la con Où toujours les cartes sont faussées Médias, sondages, lobbies, élections Où se barre le pion de nos libertés ? A droite, à gauche où... au milieu Mets-là, devant, une fois ton doigt Fourre- là, et pour 5 ans, ta putain de voix Et à chaque fois, sitôt le pli ramassé Rien que du vide sous les chapeaux Piège à cons, promesses envolées Le même faux- jeton d'avant réapparait Cette... [Lire la suite]
Posté par polycarpe à 11:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 mai 2018

CONSTAT DESABUSE D'UN VIEUX LIBERTAIRE

    Que dit le vieux libertaire qui affiche encore cette image assumée depuis ses 15 ans, par rapport aux récents débordements de rue, des black-blocks, lors de la fête du travail du 1 Mai ? - que la conscience politique, philosophique ou tout ce que tu veux, d'élévation spirituelle, n'est plus au rendez-vous... - " Agir en primitif, réfléchir en stratège " indique une de vos banderoles, mais jeune chien fou, dis-moi où se situe, ta stratégie en incendiant un café ou un simple... [Lire la suite]
Posté par polycarpe à 07:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]