19 mai 2017

FRIPOUILLE le Chablaisien ou l'insoutenable légèreté de mes maîtres ( Episode n° 20)

    FRIPOUILLE LE CHABLAISIEN ou l'insoutenable légèreté de mes maîtres  ( feuilleton hebbo, paraissant le Vendredi)   Il n’est pas plus traître miroir que celui de la fiction. Les morts dans la pénombre, les êtres vivants, les ombres nues de l’enfance, les ressemblances ou encore la fortuite et pure coïncidence... L’imposture, même inconsciente, d’un auteur avec sa propre histoire déconstruite a immanquablement des reflets..   La place de Bellevaux grouille de monde. Sur les trétaux,... [Lire la suite]
Posté par polycarpe à 08:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 mai 2017

FRIPOUILLE LE CHABLAISIEN ou l'insoutenable légèreté des mes maîtres ( Episode N°19)

    FRIPOUILLE LE CHABLAISIEN ou l'insoutenable légèreté de mes maîtres  ( feuilleton hebbo, paraissant le Vendredi)   Il n’est pas plus traître miroir que celui de la fiction. Les morts dans la pénombre, les êtres vivants, les ombres nues de l’enfance, les ressemblances ou encore la fortuite et pure coïncidence... L’imposture, même inconsciente, d’un auteur avec sa propre histoire déconstruite a immanquablement des reflets...   - Maman, tu n'es pas malade ? demande Monique,... [Lire la suite]
Posté par polycarpe à 09:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 mai 2017

MARCHAND DU TEMPLE

A minuit, c'est la nuit C'est quoi pour une scène ? Le soleil d'un coup est parti Le ciel est tout noir ébène   Un doigt tendu à l'extrême Fend la croûte des cieux Du jamais vu même sur BFM Clé de voute du fallacieux   Pétard, le fracas, les éclairs J'y crois pas le bon Dieu Se tape, une de ces colères Il tonne furibard, injurieux   Que soit maudite à jamais Votre goinferie appât du gain Mon fils déjà vous l'avait Dit, mais vous n'écoutez rien   Aujourd'hui, c'est fini, je détruis Le temple,... [Lire la suite]
Posté par polycarpe à 10:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 mai 2017

FRIPOUILLE LE CHABLAISIEN ou l'insoutenable légèreté de mes maîtres ( EPISODE N° 18)

    FRIPOUILLE LE CHABLAISIEN ou l'insoutenable légèreté de mes maîtres  ( feuilleton hebbo, paraissant le Vendredi)   Il n’est pas plus traître miroir que celui de la fiction. Les morts dans la pénombre, les êtres vivants, les ombres nues de l’enfance, les ressemblances ou encore la fortuite et pure coïncidence... L’imposture, même inconsciente, d’un auteur avec sa propre histoire déconstruite a immanquablement des reflets...    J'apprend que l'on attend le couple des Gavard... [Lire la suite]
Posté par polycarpe à 06:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 avril 2017

FRIPOUILLE LE CHABLAISIEN ou l'insoutenable légèreté de mes maîtres ( Episode N° 17)

  FRIPOUILLE LE CHABLAISIEN ou l'insoutenable légèreté de mes maîtres  ( feuilleton hebbo, paraissant le Vendredi)   Il n’est pas plus traître miroir que celui de la fiction. Les morts dans la pénombre, les êtres vivants, les ombres nues de l’enfance, les ressemblances ou encore la fortuite et pure coïncidence... L’imposture, même inconsciente, d’un auteur avec sa propre histoire déconstruite a immanquablement des reflets...     Le chalet gris entièrement bâti... [Lire la suite]
Posté par polycarpe à 06:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 avril 2017

LA FRANCE TRISTE ET COMME UN BESOIN DE CONTE DE FEES

Et le petit prince, va bouter la méchante sorcière dans la forêt des gueux, des déclassés, des méchants, et devenir bientôt le beau président lustré, dents blanches et idées compatibles en bourse. La belle histoire, une fois racontée, la France pourra dormir tranquille, partir polluer les plages de Palavas les flots, avant que de se prendre encore en pleine poire à la rentrée, les filets du libéralisme... l'opposion de nouveau et pour 5 ans, aura la couleur bleu-marine, qui un jour finira bien par changer dans le "J'aime lire" de la... [Lire la suite]
Posté par polycarpe à 11:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 avril 2017

JE REVE D'AILLEURS ( surtout d'une société ouverte avec cette belle autre venue de la rive opposée de la méditerranée)

Lady Sir - Je rêve d’ailleurs (Session Live)
Posté par polycarpe à 14:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 avril 2017

LE BONHEUR

Jane Birkin - Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve
Posté par polycarpe à 09:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 avril 2017

FRIPOUILLE LE CHABLAISIEN ou l'insoutenable légèreté de mes maîtres ( Episode N° 16)

  FRIPOUILLE LE CHABLAISIEN ou l'insoutenable légèreté de mes maîtres  ( feuilleton hebbo, paraissant le Vendredi)   Il n’est pas plus traître miroir que celui de la fiction. Les morts dans la pénombre, les êtres vivants, les ombres nues de l’enfance, les ressemblances ou encore la fortuite et pure coïncidence... L’imposture, même inconsciente, d’un auteur avec sa propre histoire déconstruite a immanquablement des reflets...     Une petite sieste au-dessus de l’écurie de... [Lire la suite]
Posté par polycarpe à 21:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 avril 2017

FRIPOUILLE LE CHABLAISIEN ou l'insoutenable légèreté de mes maîtres ( Episode N° 15)

  FRIPOUILLE LE CHABLAISIEN ou l'insoutenable légèreté de mes maîtres  ( feuilleton hebbo, paraissant le Vendredi)   Il n’est pas plus traître miroir que celui de la fiction. Les morts dans la pénombre, les êtres vivants, les ombres nues de l’enfance, les ressemblances ou encore la fortuite et pure coïncidence... L’imposture, même inconsciente, d’un auteur avec sa propre histoire déconstruite a immanquablement des reflets...     Une petite sieste au-dessus de l’écurie de... [Lire la suite]
Posté par polycarpe à 19:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]