28 novembre 2013

WEEK END LIVRES AU CHATEAU DE RIPAILLE

Parmi, les 80 auteurs invités ce week-end à cette manifestation, j'ai été à l'issue de ces deux journées, plutôt bien lotis, voir même heureux. Le cadre est toujours magnifique en ce lieu,  et la grande salle des ambassadeurs est de loin l'endroit le plus agréable pour poser son séant devant sa pile de bouquin. Samedi, après midi, peu de monde, mais je trouve vite autour de moi, de l'écrivain sympatique, dont notamment un black, qui a planqué sous sa table, une bouteille de Chartreuse Verte. Nous trinquons dans des verres en... [Lire la suite]
Posté par polycarpe à 10:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 novembre 2013

FIN DE MANDAT A BELLEVAUX

Au vieux libertaire que je me tiens difficilement d'être, il restait en tout et pour tout, qu'un acte civique trouvant grâce à mon esprit, les élections municipales. Bellavaux de coeur depuis toujours, j'ai toujours répondu à ce vote de proximité, où tu vois de près la tronche du maire, et éventuellement où tu peux boire un canon avec lui, dans une fête ou un enterrement. Le Dauphiné, m'a informé comme tout le monde, que Michel Meynet, ne se représenterait pas... tout celà venant après maintes polémiques et bagarres, qui a... [Lire la suite]
Posté par polycarpe à 16:11 - Commentaires [3] - Permalien [#]
13 novembre 2013

ZAPPING ENTRE TROIS SALOPERIES

1. La saloperie financière et politique " La Grande Evasion Fiscale" ( France 5) 2. La saloperie sanitaire et morale " Une vie de cochon" (France 2) 3. Shoah (Arte) Drôle de soiré que celle du 12 Novembre 2013, une zapette et des allez-retours dans 3 documentaires relevant de l'infâme saloperie humaine.  - Bercy, et ses secrets, Bercy et ses petits arrangements, Bercy qui ne veut pas collaborer avec la plus élementaire des justices. La lâcheté des socialistes à l'assemblée, l'esbrouffe des dirigeants de tous bords, qui se... [Lire la suite]
Posté par polycarpe à 10:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 novembre 2013

343 SALAUDS ET 19 IDIOTS OU COMMENT SE FAIRE MEDIATIQUEMENT LA PUTE DU POLITIQUEMENT INCORRECT...

Se calquer, sur une démarche vraiment révolutionnaire en son temps qui mettait les autorités morales d'un pays devant ses hypocrisies avec l'avortement, et jouer médiatiquement une fois de plus du politiquement icorrect, avec un droit revendiqué à la pute... qu'ont été foutre ces crétins signataires moutonniers derrière le poisseux Zemmour ? La prostitution est inérante à la condition humaine, toutes les sociétés barbottent dans l'attitude a adopter face à cette évidence, la protection des femmes en exercice est la seule... [Lire la suite]
Posté par polycarpe à 10:26 - Commentaires [2] - Permalien [#]
02 novembre 2013

JE COULE QUAND JE PENSE A TOI...

Alex Beaupain "Coule" - Acoustic / TV5MONDE Plus d'infos sur http://www.tv5monde.com/acoustic et http://www.facebook.com/tv5mondeacoustic" />   Il n'y a plus de chat assis sur le rebord de ta grande fenêtre. Derrière ta maison grise, le vent s'arrête ou reprend. La bise défeuille lentement Novembre des roux ornements d'un automne tristement décadent. Au loin, un vieux corbeau finissant se rappelle en tournoyant qu'il avait autrefois gamelle derrière chez toi. En repassant, en croâssant sa tristesse, comme nous, ou... [Lire la suite]
Posté par polycarpe à 10:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 octobre 2013

Pensée proche des morts.

 Il n'y a plus de chat assis sur le rebord de la grande fenêtre. Derrière ta maison, le vent s'arrête ou reprend. La bise défeuille lentement Novembre, des roux ornements d'un automne tristement décadent. Un vieux corbeau finissant se rappelle en tournoyant qu'il avait autrefois gamelle derrière chez toi. En repassant, en croâssant de tristesse, comme vous, comme nous, comme moi niant le réel, il te cherche, vainement il t'attend. Derrière les vitres, maintenant l'assourdissante éternité de ton absence,... [Lire la suite]
Posté par polycarpe à 09:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 octobre 2013

BIEN CHOISIR LES MAUX...

 L'affaire Leonarda, qui en dehors de tous les aspects juridiques, est une grosse maladresse administrative, pour ne pas dire une connerie sans nom des autorités républicaines, révèle plusieurs choses : - quand le fond légal de certaine disposition pose débat dans la société, la forme est primordial. Qu'à t-il germé dans le ciboulot d'un préfet ou autre, pour organiser l'arrestation de cette jeune clandesdine lors d'un voyage scolaire, alors que tous moyens sont à sa disposition pour l'application d'une loi, de manière... [Lire la suite]
Posté par polycarpe à 10:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 octobre 2013

OFFENSE IMBECILE A L'OFFICE DU TOURISME DE BELLEVAUX.

Dans un endroit tranquille du chef-lieu de Bellevaux, un joli espace occupé par l'office du Tourisme. Dans un recoin, aménagé un coin lecture, avec pas mal d'ouvrages consacrés à l'histoire de notre belle commune. Parmi ces livres mis à dispo, il y avait bien sûr : Marie et Polycarpe, un garnement dans les Alpages... Il n'est plus là, un voleur est passé ! Après avoir appris cette surprenante nouvelle, aprés avoir été un court instant flatté de la chose... une belle couverture, un beau livre peut donc inspirer ainsi une... [Lire la suite]
Posté par polycarpe à 11:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 octobre 2013

LES CORBEAUX, ARTHUR RIMBAUD

Ce matin tôt d'Octobre, où j'étais, à me repaitre encore, dans un vague projet romanesque, au gré d'une phrase déja mal écrite, je m'suis égaré, à lire des extraits d'Edgar Allan Poe, ainsi que d'un court poème d'Arthur Rimbaud... Et comme par une voie enchantée, des grands corbeaux noirs, alors sont venus se poser, tout à côtés de mes mots, et ma maigre phrase soudain comme renchérit de liberté étrange, s'est brusquement envolée, vers plus de beauté... Merci aux poétes ! Polycarpe. Stéphane Hessel: poème de... [Lire la suite]
Posté par polycarpe à 10:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 septembre 2013

CETTE LONGUE MARCHE TERMINEE COMPOSTELLE , une arrivée pas si simple dans le vide ?

 extrait : " le chemin comme la majorité des pèlerins de retour, resta dans sa tête de nombreux jours. Une simple flèche jaune sur le sol ou sur un mur, attirait encore, comme une réflexe, son attention..." Polycarpe
Posté par polycarpe à 09:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]