16 février 2013

LORSQUE TU ME LIRAS - LE DIABLE N'ARRIVERA PAS A COMPOSTELLE- ( parution printemps 2013)

Lorsque tu me liras Je serais nu De ce que j'ai donné Même caché, même enfoui, habillé de personnages Inconscient, mécaniquement  Une part de vérité Remontra jusqu'à me désigner Coupable de ce que je suis...   Polycarpe. Léo ferré _ lorsque tu me liras
Posté par polycarpe à 10:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 février 2013

LES ITALIENNES - partie 6 chiffre du diable- Suite et fin

Rolling Stones "sympathy for the devil" J'étais perdu c'est pas malin Dans la belle ville de Sienne Où est-il mon chemin Demandais-je à une belle italienne   Je crois qu'elle n'en savait rien La pluie était diluvienne Viens chez moi, tu seras bien J'serais heureuse que tu viennes   L'était préssée la belle, contre l'évier Brusquement elle m'étreind Je ne me fis pas prier Elle avait un buste d'airain Avec un coeur d'hirondelle   Je me retins, puis j'ai crié A la chance, aux émois, au malin Elle me... [Lire la suite]
Posté par polycarpe à 07:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 février 2013

HEUREUSEMENT IL Y A " FINDUS" TOUT NATURELLEMENT, DEUX SLOGANS PUB EN UNE PHRASE, et dans la même boite la même tromperie daubée

Du vieux cheval roumain, abattu on imagine pas trop comment dans les registres ignobles de la boucherie de ce pays, la bidoche moulinée dans des sanibroyeurs qui pourraient aussi faire les matières fécales, un peu de piment, de sauce couvrante d'une odeur de chacal, la matière première que vous avez commandé, Monsieur Findus, est prête, et va arriver... Intermédiaires variés, margoulins pas génés, le vieux canasson, devient génisson. Quoi merde, cela reste de la barback, et bien traité chimiquement ces deux gros mots, peuvent faire... [Lire la suite]
Posté par polycarpe à 09:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 février 2013

DERRIERE LA CHAIR, MON AMOUR, IL Y A UNE AME, feindre le contraire et nous le payerons un jour très chère...

Je suis pour :  -  tous les plans : le mariage des homos, des lesbiennes, à deux, par trois, partouze ou treize jusqu'à cent. - les parties fines avec des putes ou pas, m'importe peu, pourvu qu'ils s'y trouvent que des adultes consentants. - les sado, les maso, les bi, les sauvages et aussi les travelos, les couguars et autres gigolos ne me dérangent ou ne m'inquiètent pas davantage... -  aussi, les rencontres des misères de la sexualité et de la néccessité pour certaines filles d'avoir du fric dans cette putain de... [Lire la suite]
Posté par polycarpe à 10:21 - Commentaires [1] - Permalien [#]
26 janvier 2013

UNE ONDE DE CHARME SUR LA FALAISE, AVANT QUE, AVANT QUE DE SUCRER LES FRAISES

Une onde de charme Sur la falaise Avant écouter cette dame Grande Sophie à qui ne plaise Que belle mélodie rose Parme Et mots choisis sans fadaise Je vous aime, et je vous l'écris... La Grande Sophie - Sucrer les fraises    
Posté par polycarpe à 10:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 janvier 2013

LES ITALIENNES - Partie 5-

J'étais perdu c'est pas malin Dans la belle ville de Sienne Où est-il mon chemin Demandais-je à une belle italienne   Je crois qu'elle n'en savait rien La pluie était diluvienne Viens chez moi, tu seras bien J'serais heureuse que tu viennes   L'était préssée la belle, contre l'évier Brusquement elle m'étreind Je ne me fis pas prier Elle avait un buste d'airain Avec un coeur d'hirondelle   Je me retins, puis j'ai crié A la chance, aux émois, au malin Elle me fit perdre pied Pour prendre treize fois le... [Lire la suite]
Posté par polycarpe à 07:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 janvier 2013

LES ITALIENNES - Partie 4 -

Violon - Anne-Sophie Mutter - Meditation de Thaîs - Massenet - J'étais perdu c'est pas malin Dans la belle ville de Sienne Où est-il mon chemin Demandais-je à une belle italienne   Je crois qu'elle n'en savait rien La pluie était diluvienne Viens chez moi, tu seras bien J'serais heureuse que tu viennes   L'était préssée la belle, contre l'évier Brusquement elle m'étreind Je ne me fis pas prier Elle avait un buste d'airain Avec un coeur d'hirondelle   Je me retins, puis j'ai crié A la chance, aux... [Lire la suite]
Posté par polycarpe à 08:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 janvier 2013

DIABOLIQUE FAIBLESSE

Comme un chien fou Retrouvant le goût du sang Je me suis jeté sur vous Transporté par mes élans   Il y avait longtemps, je l'avoue Que j'attendais ce moment Comme le plaisir le plus doux...   Avec mes doigts dedans Portés à ma bouche d'amadou Les saveurs s'éparpillaient M'emportant je ne sais où...   En pays d'extase Dans une coupe d'argent A soixante ans Une vraie mousse au chocolat Voyez vous coquine enfant C'est aussi enivrant...     Polycarpe. Sabine Paturel - Les Bêtises - Clip... [Lire la suite]
Posté par polycarpe à 08:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 janvier 2013

STEPHANIE LIGNON

Au nom de tous les saints Polycarpe. Stephanie Lignon "les seins"
Posté par polycarpe à 18:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 janvier 2013

L'ABUS DE RELIGION NUIT GRAVEMENT A LA SANTE MENTALE ( Les Salafumistes tunisiens et autres)

Le reportage d'Envoyé Spécial hier soir sur la deux, fait froid dans le dos. Une révolution arabe après, et les barbus intégristes font régner la terreur, dans les stations touristiques, dans les bars de Tunis, ou les universités. Les femmes se voilent, les salafumistes bastonnent les profs d'universités, et l'état semble débordé par cette vague politico-religieuse dangereuse, pour tout le bassin méditerranéen. La religion, comment s'en débarrasser, par quoi la remplacer, pour que les hommes vivent pleinement le plaisir, qui peut se... [Lire la suite]
Posté par polycarpe à 10:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]