05 décembre 2012

VOUS LES FEMMES

J'espère que vous Ne serez pas assez bête Pour me croire un brin Misogyne Mais c'est elle, c'est vous Qui nous prenez la tête Le jour, la nuit, le matin   Partout je l'imagine L'amant, l'époux Le voisin Qui opine En écoutant des bouts Des brides, comme elle jette Des mots sur ses joies, ses chagrins Qui la trancende, qui la mine Et qu'elle ne peut garder comme nous En réserve de tempête Pour mordre tel un chien Qui jamais ne devine Le mal, le mal fou Tranchant comme une arête Des mots rassis assassins... ... [Lire la suite]
Posté par polycarpe à 18:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 décembre 2012

A LA TABLE DU DIABLE JAMAIS JE NE ME RETIENS

A la table De mes diables J'ai repris De l'esprit Sous ma langue Doux triangle De sabbat   Pour un roi Dans mes mains Un bassin Je m'éparpille J'en appelle A tous les seins Et brusquement Je vacille Ah, la belle Et je geins...   Polycarpe  
Posté par polycarpe à 07:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 novembre 2012

SOUVENIRS

Posté par polycarpe à 16:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 novembre 2012

TIREZ LA COUVERTURE A SOI, OUI MAIS LAQUELLE ?

TIREZ UNE COUVERTURE HAUTE DEFINITION SUR LE NET, TE FOUS LE COPYRIGHT, DANS LES PATTES EN MOINS DE TEMPS QU'IL NE FAUT POUR COPE D'ENCULER FILLON ET VICE ET VERSA...  Dommage, cela aurait pu être celle là, mais là, ils ne sont pas sur la photo montage imaginée, mais il y a 2 vampires suceurs de droit à l'image qui guettent les royalties, si tu utlises leurs clichés à des fins commerciales, par exemple un livre qui pourrait s'appeler " Le Diable n'arrivera pas à Compostelle" et qui sortirait au printemps 2013. Donc ta... [Lire la suite]
Posté par polycarpe à 15:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 novembre 2012

PENSEES DES MORTS ( Lamartine)

 Georgette Arnould, mère d'Arlette décédée le 20.12.2012 C'est une mère ravie A ses enfants dispersés Qui leur tend de l'autre vie Ces bras qui les ont portés Des baisers sont sur sa bouche Sur ce sein qui fut leur couche Son coeur les rappelle à soi Des pleurs voilent son sourire Et son regard semble dire Vous aime-t-on comme moi?  
Posté par polycarpe à 11:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 novembre 2012

LE DIABLE TIRE SA COUVERTURE, de qu'elle couleur sera-t'elle sur le livre en parution au printemps ?

 - Cela vous plait cette couverture, monsieur l'abbé ? - Oui, beaucoup, avec cette couleur le diable ressort bien !   Polycarpe
Posté par polycarpe à 19:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 novembre 2012

ODON VALLET PUTAIN LA SCIENCE ET LA SIMPLICITE DU BONHOMME

Hier soir, à Archamps, la chance, d'assister à une conférence sur les religions, animé par ce maitre à réfléchir. Frêle bonhomne, empli de tolérance et de simplicité, cet homme est un puit sans fond de science humaine. Quand le religieux est ainsi élevé dans l'esprit, il en devient beau et comme étranger aux pratiques malsaines qui animent encore d'intolérance les hommes avec leurs dieux. - Croyez-vous en Dieu, Monsieur Vallet ? A cette question, cet érudi de la chose, nous a charmé de longues minutes avec le doute indispensable à... [Lire la suite]
Posté par polycarpe à 10:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 novembre 2012

UNE BELLE SALOPERIE SOCIALISTE, bravo !!!

C'est une belle saloperie socialiste, bravo !!! Guéant et Sarko avait cédé à la pression qui protège Aurore Martin, des geoles espagnoles, et cette dernière militante légale sur le territoire français mais interdite de l'autre côté des pyrénées, avait pu rester libre... La gauche fait mieux, la gauche fait parfois pire et cette petite militante a été remise à la justice espagnole... Vals dément, les responsables socialo ne sont pas au courant, mon cul ! Les saloperies non assumées sont les pires dans la société, et celle-ci restera... [Lire la suite]
Posté par polycarpe à 11:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 novembre 2012

RIEN A DIRE SUR LE SOCIALISME...

 - l'opportuniste -  Moi, tellement fécond sur la période Sarkosyste, avec son agitateur de bains-douches et ses petites mains de basses besognes, barbotant perpétuellement dans le déni et le mensonge, ma source inspiratrice avec Hollande est comme : tarit. Que dire du socialisme, si ce n'est comme un ennui d'une perpétuelle fin de dimanche soir... On sait que demain, c'est lundi, que l'on va se faire encore chier dans la banalité routinière d'une vie sans trop de perceptives pour les plus chanceux ou avec celle de la... [Lire la suite]
Posté par polycarpe à 11:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 novembre 2012

SOIREE LECTURE A BOEGE

Stephan Eicher - Des Hauts, Des Bas MAIS DE LA LECTURE LE 6.11.2012 A BOEGE   UP_Lecture_invitation__3_
Posté par polycarpe à 09:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]