18 août 2012

UNE NOUVELLE TRIBUNE DE GENEVE A USAGE DE PUB

Réintégré avec surprise dans les blogs de la tribune de Genève, mon nouveau blog, chez cet ancien hébergeur, sera publicitaire et promotionel, pour mon prochain livre... Le site se nomme : " Le Diable n'arrivera pas à Compostelle", est sera alimenté, par des extraits et textes relatifs, au Camino. Bellevaux l'anarchie dans la soupe, restera le support de mes humeurs sur l'actualité.   Polycarpe.
Posté par polycarpe à 14:06 - Commentaires [1] - Permalien [#]

17 août 2012

LE DIABLE N'ARRIVERA PAS A COMPOSTELLE ( Extrait du livre, parution prévue au printemps 2013)

" Dans un gite, il fît la connaissance d'un couple de retraité, venant du Québec, qui cheminaient lentement pour quelques étapes : Louise et Paul. A la fin du convivial souper partagé à trois, au moment de se coucher, le viel homme eût cette expression pas ordinaire et émouvante à son attention :  Adrien, mon petit gars, j'ai de la misère à te quitter.."   Polycarpe.
Posté par polycarpe à 09:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 août 2012

UN HOMME qui brûle en été, en dit long sur la société...

L'administration administre la citée marchande avec ses lois, ses règles, ses amendes, les mêmes aujourd'hui sous Hollande, qu'hier sous l'autre abruti... T'as mal rempli les formulaires, qu'est-ce que tu crois, l'assisté à la charge de notre société... Le R.S.A,  que l'on balance à tes pieds, il faut dorénavant le mériter, te foutres même si l'on te le demande, à quatres pattes pour le ramasser... Y en a marre de toutes ces charges qui grèvent, les entreprises, les salariés, et qui entraînent vers le fond, les classes... [Lire la suite]
Posté par polycarpe à 11:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 août 2012

H.F.T, EN AUTOMNE EN CONCERT A CHATEAU ROUGE

Découvert beaucoup mieux sur le tard, cet écorché, avec sa tête de chien battu, à un talent fou, pour mettre en mots et en musiques, des émotions universellement partagées... Polycarpe Je t'en remets au vent... T'as gâché deux ans de ta vieDeux ans suspendus à ta croixA veiller sur mes insomniesPourtant toi tu as tout donnéEt tout le meilleur de toi-mêmeA moi qui ai tout su garderToujours replié sur moi-mêmeMon pauvre amour, sois plus heureuse maintenantMon pauvre amour, je t'en remets au ventToi tu essayais de comprendreCe que... [Lire la suite]
Posté par polycarpe à 10:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 août 2012

LA RUELLE DES MORTS... Dans la ruelle des morts : des morts et des souvenirs

Un jour au Nants... La ruelle des morts - Hubert Félix Thiefaine
Posté par polycarpe à 17:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 août 2012

LA PUTE ET L'INSOMNIAQUE

L'univers est glauque de toutes les misères humaines. Mal éclairé, on n'y entre pourtant, par la force des mots, dans les tourments, et le tréfond des âmes... Dans ce bar à pûtes, la vie chienne ne se cache pas longtemps, derrière les bulles du mauvais champagne. Elles remontent les rancoeurs, les frustrations, les illusions de ces papillons noirs à formes banalement humaines qui s'agitent la nuit venue autour du vide abyssale, qu'ils ont fait tout autour de leurs vies... Un livre, noir, lu en une après midi... Une belle... [Lire la suite]
Posté par polycarpe à 15:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 août 2012

A LA COUR DE L'ENNUI, IL ME VINT CELLE A LA GENTE DAME DU XXVI éme...

Vous avez refusé Madame, les marques de mon amour Un rien si faible fût l'obstacle qui en empêcha le jour Maintenant dites-vous de regretter le charme de ma présence A l'air léger qui entourait alors cette ténue conscience... Perdu dans mon siècle, je divague dans le vôtre Puisque j'aime les vers, partagez mes patenôtres Et l'envie secrète de vous soumettre d'abord avec les mots Avant que de lentement, découvrir le lait de votre peau...   Aujourd'hui les filles aux loups cèdent trop vite Il en est même, c'est fou, qui... [Lire la suite]
Posté par polycarpe à 08:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 août 2012

AU FOI DE DIEU

Il pouvait pas faire autrement Il avait reçu la conscience C'était trop dur de la savoir Présente chaque jour La mort...   Il fallait au ciel levant Projeter des espérances Son besoin de croire En mieux d'amour Et conjurer le sort Des sables d'Afrique, aux glaces d'Erivan   Qui a écrit un sens Un papyrus d'espoir Pour nos destins trop lourds A nos corps...   Des hommes de chair et de sang Ou des dieux sans peu de tolérance Ont assombris notre histoire Et partout, partout autour De nous, encore et... [Lire la suite]
Posté par polycarpe à 11:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 août 2012

LA NUIT JE MENS...

Passé dans le foin, aux Nants, sous un orage du diable, en attendant le lendemain de pouvoir faire la montée à Niflon. Du temps, longtemps, avant que de partir rejoindre Morphée, dans les senteurs de foin de grange, avec le cliquetis fort de la pluie, sur les tôles, je suis parti dans des rêves mensonges éveillés à l'aventure... La nuit je mens, comme Bashung, je suis un super héros, qui brille quelques heures au firmament, et qui puis las, s'endort, déchû, vaincu, à quelques heures du réveil, à quelques minutes de la réalité... [Lire la suite]
Posté par polycarpe à 12:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 août 2012

QUE TU AILLES AU DIABLE...

 - Les Plus Belles Lettres Je connais trop bien ces déserts que je porte... et le vent les emportera bien à quelques moments de la fin..                                                                             le vent l'emportera
Posté par polycarpe à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]