Tendresse, amour, amitié, le reste par dessus le panier, et si ça tombe tant pis, tant mieux, la crise, la dette des enfoirés, les pièges à con, les promesses élimées, si cela roulent à terre... Ce n'est pas grave, tous ces gens acharnés par l'argent à nous entuber, qu'ils aillent au diable en 2012, les empêcheurs du bonheur, les financiers, les politiques, et les ceux-ce, de cette triste clique, qui se croit au dessus du panier, en faisant chier les simples gens, à longueur d'année... Beaucoup de bonheur, à celles et ceux toujours humains qui garderont à leurs frères, à leurs soeurs, encore un peu d'amour et de gratuité ! Ne pas se laisser faire, rien céder, gueuler, taper, se battre, aimer la vie, la défendre à droite, à gauche ou de Bayrou ( pardon de partout !) mais ne pas, je vous en prie se coucher devant ces ennemis ! Bonne année. Christian.