Ce que l'on sait de l'attentat sanglant au camion de Nice 

Un assaillant avec un camion a fait au moins 77 morts ce jeudi soir sur la Promenade des Anglais, à Nice.

Un assaillant avec un camion a fait au moins 77 morts ce jeudi soir sur la Promenade des Anglais, à Nice.

 

REUTERS / Eric Gaillard

Au moins 84 personnes ont été tuées et 18 grièvement blessées jeudi soir dans une attaque commise par un individu au volant d'un camion. Le parquet antiterroriste de Paris s'est saisi de l'enquête. Le point sur les dernières informations.

La drame est survenu lors des célébrations du 14 juillet, alors que l'esprit était à la fête. Un homme à bord d'un poids lourd a foncé jeudi soir dans la foule sur la promenade des Anglais à Nice (Alpes-Maritimes), où se déroulait le traditionnel feu d'artifice. Il a été abattu par les policiers.  

Le bilan provisoire de cet attentat est extrêmement lourd: au moins 84 morts et 18 blessés "en urgence absolue", dont des enfants. "Une cinquantaine de blessés légers" et 120 autres personnes "impliquées" sont également à déplorer. La section antiterroriste du parquet de Paris s'est saisie de l'enquête.  

>> Les dernières informations en direct dans notre live 

Que s'est-il passé?

Tout commence vers 22h30. Le spectacle pyrotechnique vient de s'achever depuis cinq à dix minutes lorsqu'un camion blanc, conduit par un individu, pénètre sur la petite route qui annexe le front de mer. Selon des vidéos captées par des témoins, le véhicule fonce soudainement à vive allure sur le trottoir, fauchant des dizaines de personnes. Le chauffeur ne s'arrête qu'au bout de deux kilomètres, selon le parquet de Nice, initialement saisi des investigations, cité par l'AFP.

A lire aussi

Ce que l'on sait de l'attaque sanglante au camion à Nice

Ce que l'on sait de l'attentat de Nice

Philaé, Chienne de vie à l'Elysée ( votre feuilleton post-présidentielle N° I5)

Newsletter L'Express

Recevez le meilleur de L'Express sélectionné par la rédaction

Découvrez l'offre 100% numérique

Cancer, révélations sur un scandale français

Lire L'Express sur papier, web, mobile et tablette

S'abonner à partir de 1€