ffd9977f43_50066195_3307-mouche-022c

 

 

Attirés par la charogne nouvelle continue des égoûts que déverse les réseaux, elles se regroupent, pulullent, s'auto-alimentent dans la charge, la jalousie, l'intolérance orientée et la haine.

Elles se goinfrent du caniveau, copulent en autant de lieux communs puis, jamais rassassiées, elles forniquent encore entre elles ou s'entre-déchirent en toujours plus de bassesses dans l'anonymat dégueulis du commentaire.

Ces mouches avides et gourmandes des fientes décomposées de l'info, s'invitent dorénavant dans les prétoires, parasitent les plateaux en autant de boules puantes, de celles nuisibles qui grouillent en boucle dans les pissoires de l'actualité...

Elles font : la morale (à l'occasion de la ramener) l'indignation sectaire, la leçon, l'éloge poisse et crasse, la flagornerie de bazar ou montent décomplexées aussitôt en neige, dans un même brouet d'aigreur : le ragot, le mensonge, en s'acharnant en nuées  irrémédiablement destinées à nuire ( et bien regroupées dans la vindicte dégueulasse) jusqu'à vouloir aller (sans aucune vergogne) jusqu'au meurtre médiatique jouissif totalement assumé, sans plus aucun recours, ni appel...

Piqués, souillés par cette bave emplie de poison... une petite pensée pour ces récentes victimes du monde VIP, animateurs télés, avocats, miss France et autres soupçonnés en déviance ou différences ( et ne pas en être dupes...) pas si innocentes que celà !

 

Polycarpe ( Christian Cornier)